EST de la RDC, ville de Goma : qui contrôle la situation ?

Le porte parole de la FARDC (Force Armée de la République Démocratique du Congo) confirme ‘’La FARDC contrôle et maîtrise la situation’’, est-il crédible ?

C’était dans l’avant midi que l’atmosphère devenait inquiétante. Il est constaté des soldats FARDC partout dans la ville de Goma avec un armement lourd, des charres de combats. Selon l’autorité ce la stratégie de sécurité dans la ville. C’est cela même qui fait peur à la population. Accompagné aussi des casque bleus dans les coins de la ville et le long de la route. Comme le dit souvent l’autorité administrative et politique de la province dans de telle cas referons nous de notre passé récent avec le M23 le même slogan qui dit soyez calme, vaquez librement à vos activité, Goma est sous notre contrôle, ce qui n’était pas le cas, encore la même chose dans son communiqué d’aujourd’hui.

Les affrontements entre la FARDC et le M23 se livrent à 10km de la ville de Goma. Signalons que déjà il ya quelques déplace dans la ville, dans le camp de Mugunga et il ya de mouvements qui continuent. Signalons aussi qu’une bombe a été retrouvée dans une école du quartier Katoy.

La situation continue et reste inquiétante dans la ville touristique de la R.D.C, Goma.

Si c’était la nuit !

Une rencontre non préparée s’est vécu ce matin du 14/05/2013. C’était à 6h°° une personne qui transportée une radio en venant du centre ville, arrivée vers l’hôpital général deux policiers devant lui, directement il est stoppé et dit en Lingala ‘’Yo ! yo ! yaka awa’’ pour dire ‘’toi ! toi ! Viens ici’’ et le Mr approche, un policier demande d’où viens-tu avec cette radio ? Le Mr répond chez mon ami, je suis parti la prendre chez mon ami car il travail très tôt matin alors je devrais y aller tôt. Le policier lui coupe la parole et dit ce faux tu viens de voler, le Mr dit Non…Non… le policier dit alors montre moi ta carte, le Mr dit j’en ai à la maison. Le policier dit premièrement tu viens de voler et en outre tu es sans pièce, dans ce cas tu nous achète une boite de cigarette et on te laisse partir. Heureusement trois autres jeunes se présentant pour demander ce qui se passe et aider le propriétaire de la radio, honteux policiers partis en disant :’’vous avez de la chance, si c’était la nuit !’’…

Comme nous vivons depuis des années dans l’état de guerre,  ces genres de situation sont des signes le confirma. Que les autorités congolaises puissent prendre des mesures en soumettant aux agents de l’ordre une formation les concernant pour une bonne discipline dans leur métier. Certains agents de l’ordre ne respectent pas la déontologie de ce métier non pas par manque d’une bonne formation mais aussi suite à un salaire minable qui pousse nos agents de l’ordre à recourir à la corruption et à de vole de biens qu’il est sensé sécuriser. Dans la ville de Goma l’agent qui a prêté serment de sécuriser le civil et ses biens ce bien lui qui l’insécurise. Faisons la reconstruction dans tous les domaines.

Drapeau de boisson indigène dans la ville de Goma

ImageDans la ville de Goma spécialement dans le quartier Majengo se trouvant dans la commune de Karisimbi. Il est constaté que chaque après deux parcelles nous retrouvons un drapeau en sachet vert.

Que symbolise ce sachet vert

 Le sachet vert sur un bâton ou sur une tige, symbolise la présence d’une boisson communément appelé ‘’Mandale’’ ou Tigo chez ceux qui en a honte comme les étudiants

Les jeunes en voyant ce drapeau ils sont déjà interpellés par cet outil de marketing.

Comment on la fabrique ? Le fabricant l’appelle boisson nourriture car elle amène une force équilibrée dans le ventre et par là on n’a plus besoin de manger. La majorité des consommateurs sont ceux là qui travaillent dure pour l’énergie de résister pendant toute la journée dit on comme les concasseurs, les pousses pousseurs et des jeunes-vieux.

La technique mis en usage est la plus malsaine, on fait la fermentation de grain de maïs, les graines se transforment en pâte qu’on malaxe avec des mains vêtues en sachet et des pieds vêtus en sachet, on sèche  en suite on combine avec l’eau dans des vases. Si une personne normale voit les conditions dans lesquelles l’on fabrique, elle ne peut jamais même gouter.

Combien coute-t-elle ? Elle est la moins cher de toutes, à seulement 200Fc équivalant à 0,2$ vous êtes ivre. Ce pour quoi elle est la plus pop. C’est la préoccupation de plusieurs jeunes qui sont dans le chômage.

Selon les consommateurs :Image Mandale est le médicament des maux de ventre et rend bedonnant le ventre.

Face à la société ; Les autorités politiques et urbaines ne mettent pas en cause ce fléau, elles sont complices ; les parents regrettent cette jeunesse qui a l’apparence vielle et comment l’avenir ne semble pas promettant … Certains policiers de l’ordre, en consomment en pleine soleil dans le petit Nganda de Mandale avec beaucoup de malfaiteur de la ville et ceux là diminues l’autorité de nos agents de l’ordre.

Que les autorités puissent chercher des mécanismes à appliquer pour supprimer la consommation en créant soit des occupations aux jeunes et aux fabricants, qui pourront faire à ce qu’ils ne trouvent pas vraiment le temps de s’ingérer dans des inutiles.

ARTICLE 15=DEBROUILLEZ-VOUS

ImageLa survie de la majorité passe par la débrouillardise.

La débrouillardise est depuis longtemps en RDC pour la survie de sa population. Sous le règne du président MOBUTU qui attribue la débrouillardise l’article 15.

Etre un ‘’débrouillard’’ (lutteur de la survie) : c’est un métier.

La majorité de la population à Goma vie sous cet article numéro quinzième, à Goma on ne connait qui fait quoi, qui licencié, qui gradué, qui diplômé, qui analphabète.

Comme Jacques un médecin qui travaille entant qu’un expert comptable.

Les désespérés disent : ‘’étudier à Goma n’est que remplir des formalités’’.

 Les étudiants Gomatraciens se plaignent du chaumage à degré élevé. Les chercheurs d’emploi se trouvent bloquer à cause de l’exigence de 6 ans d’expérience(le plus souvent à Goma pour trouver du boulot il faut être expérimenté de 6ans), comment quitter l’université et avoir directement le boulot sans 6 ans d’expérience ?  A cela si tu fini tes études, il te faut encore 6 ans de recherche des expériences. Malgré tout cela les jeunes créent des activités dans le cadre de débrouillardise même s’il manque de soutien de l’autorité.

 Il n’y a pas beaucoup d’entreprise qu’il n’ya pas beaucoup d’embauche.