“L’explosion de Mabingwa forum” entretien avec ARSENE TUNGALI

Arsene-Tungali-2-ea7ed9c9e3d09555dd8c9be06aaf5d05-917x468-100-crop

(Arsene TUNGALI bloggeur et fondateur de Mabingwa forum)

 

 

Une grande rencontre des leaders s’organise à Goma, l’initiative « Mabingwa Forum » qui se tient du 5 au 7 décembre à Cap Kivu hôtel. Nous avons eu le privilège de rencontrer Arsène Tungali, qui est en l’initiateur. Il répond à nos questions dans ce blog.

Le succès de la plupart des choses dépend de savoir combien il faut de temps pour réussir.Montesquieu

-Propos recueillis par innocent Buchu

Arsène TUNGALI, Fondateur de Mabingwa Forum, bonjour

Bonjour cher Innocent. C’est toujours un plaisir lorsqu’on a une opportunité de parler de ce que l’on fait.

Parlez-nous de Mabingwa forum, le pourquoi de ce mot en swahili et racontez-nous en bref comment est née l’initiative.

J’aime le Swahili et je trouve que donner des noms en Swahili pour mes initiatives me plait beaucoup car cela leur donne un caractère original. A chaque fois que je suis en train de concevoir un projet, dès que j’ai l’objectif en place, je réfléchis pour trouver un nom en Swahili qui traduit plus ou moins bien ce que j’ai en tête et ce que je veux faire.

Ce fut la même chose quand j’ai créé Rudi International « Rudi » étant le Swahili pour « reviens », traduisant ce que j’avais à l’esprit : sensibiliser la diaspora africaine à revenir et participer au développement de l’Afrique.

« Mabingwa » est le mot Swahili qui signifie « les champions » et traduit l’initiative qui concerne les champions, les leaders communautaires.

Mabingwa Forum est né suite à une envie de connecter les leaders faisant la différence dans leurs communautés. Je suis d’avis que l’union fait la force et qu’éparpiller les forces ne conduit pas à un bon résultat, dans le temps. Mabingwa se veut de donner l’opportunité aux champions de se connaitre, d’échanger et de s’inspirer pour un changement positif des communautés.

Mabingwa forum est-il fonctionnel tout le temps ou il est occasionnel

Mabingwa est un évènement annuel, ce n’est nullement pas une organisation. Mais le travail des champions est continu. Nous nous réunissons une fois l’an pendant 2 journées et demie pour parler de ce que nous faisons et comment nous pouvons aider les uns les autres à la réalisation des objectifs. Pendant une année entre deux forums, les champions travaillent chacun de son coté, tout en gardant contact sous la forme de « mentorship » et au forum suivant, ils peuvent raconter comment ça s’est passé. Nous prévoyons de développer une approche de suivi et de mentorat dans l’avenir. Nous sommes donc ouverts aux idées.

Quelles sont les activités que Mabingwa forum organise et nous sommes à la quantième édition.

Mabingwa est un espace informel, ça veut dire le programme se créer selon la qualité des participants et tout peut changer pendant le forum selon que les discussions sont conduites. C’est une initiative en pleine croissance. Nous privilégions les échanges car la règle est que personne ne connait tout. Nous avons des espaces qu’on appelle « plénières » et des « ateliers spécialisés » où les intervenants vont en détail et répondent aux questions particulières des participants.

Pratiquement, les participants se retrouvent le vendredi à 15h pour une prise de contact et la réception du matériel de travail : badges, note books, t-shirts, etc. Les travaux débutent réellement le samedi et le dimanche où l’on est ensemble toute la journée. Le dimanche soir on clôture avec une remise des brevets, une cérémonie très importante.

Nous sommes à la deuxième édition de Mabingwa Forum qui se tient du 5 au 7 décembre prochain, le weekend prochain à Cap Kivu hôtel à Goma. La première édition s’est tenue du 6 au 8 décembre 2013 à l’hôtel Villa Goma.

C’est quoi l’activité du moi de décembre, comment on fait pour y participée (choix et critères des participants) et que devient le participant après l’activité.

Le weekend prochain c’est la 2è édition de Mabingwa Forum (du vendredi au dimanche soir). Cette édition sera particulière non seulement suite à la qualité des participants, mais aussi beaucoup des surprises pour créer plus de convivialités entre les participants. C’est un événement à ne pas rater.

Les détails et les conditions de participation sont sur le site web mais nous recherchons des personnes qui sont soit initiateurs d’une entreprise sociale innovante ou qui jouent un rôle important dans une entreprise sociale existante et qui ont une expérience à partager avec les autres. L’inscription se fait en ligne en complétant un formulaire (qui prend près de 10 min).

Après le forum, les participants reçoivent un brevet de participation et font partie d’une famille des Mabingwa. Une fois admis dans cette famille, les champions partagent entre eux des opportunités de renforcement des capacités, des conférences et s’encouragent mutuellement dans le travail de changement. Et ça marche.

Vous venez des USA selon nos sources, est ce que c’était dans le cadre de ce projet et si oui quels sont les fruits de votre voyage aux USA.

J’ai fait près d’un mois aux USA en Octobre et l’objectif principal était que je participais à une conférence internationale avec ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) basée à Los Angeles. Cette organisation se charge entre autres de la gestion des noms de domaines, de l’adressage IP, etc.

J’en ai profité pour rencontrer les partenaires de Rudi International, l’organisation que je coordonne et qui est l’hôte de Mabingwa Forum. Et bien sûr, j’ai parlé de ce forum et je serai heureux de partager les résultats de mon voyage en Amérique pendant le forum. Mais je suis en train de faire une série de blogs pour relater mes aventures, de la Californie à New York (6 Etats au total visités) que vous pouvez lire sur mon blog (tungali.blogspot.com).

Etes-vous un champion, si oui quel est le secret.

Je considère un champion comme étant quelqu’un qui a réussi, par son travail et son courage, à apporter un plus dans la transformation positive des communautés. Il est soit initiateur d’un projet social ou bien joue un rôle important dans un projet existant. Je peux dire, humblement, que je suis un champion car j’ai la faveur de Dieu sur moi.

  • Le secret ? Rien de très grand, juste une vision, un peu de courage et de la détermination à surmonter les épreuves. Beaucoup se sont arrêtés en route et n’ont pas réussi à faire quoi que ce soit. Les détails sur mon CV sont sur mon profil professionnel LinkedIn.

Cette rencontre a intéressé d’autres bloggeurs dont, Feza qui a interviewé Arsene en 2013. suivre l’entretien.

Le weekend à l’institut Mwanga

weekend au college. ph. innobuchu

(crédit photo : Innocent Buchu)

Une vraie conception, un bon pagne une bonne tenue et l’application!?…
Depuis novembre 2014 l’institut Mwanga dit Collège a fêté son 50 ans d’existence, cela étant chaque samedi de l’année du cinquantenaire, les élèves ne seront plus en bleu blanc, l’uniforme de tous les jours, mais en Pagne imprimé du 50aire. Cette tenue du weekend sera expirée d’ici fin 2014.
Comme dans une institution bien organisée, cet événement ne devrait pas passer inaperçu. Cinquante ans !?
Okay, parlons de cet uniforme de samedi. En générale ce vêtement spécial prescrit pour ces élèves est un bon. Ce que je sais est que l’on porte un uniforme (Bleu-Blanc, comme choisie par l’E.P.S.P et cette école) pour que tous les élèves soient égaux et sans concurrence. Alors qu’est ce qui m’intéresse dans tout ça ! Tout me viens quand je viens de voir un groupuscule des élèves de cette école qui discutent entre eux de la couture d’un de leur qui est à une dizaine de mètre. Et directement je m’introduis dans leur conversation. « J’aime ce pagne et son exception du weekend, c’est bien choisie sauf que certaines élèves utilisent un modèle trop sexy  qui joue sur la réputation de l’école! » m’explique Cynthia, une jeune fille de 15 ans. « Sans oublier les concurrences qui s’observent malheureusement ! » ajoute-t-elle avec un air inquiet.

Par contre Jonathan, garçon de 17 ans se sent bien quand il est en veste en classe  Cela fait une diversité qui est aussi nécessaire. C’est un problème de modèle ou de la couture ! Une question d’inattention ! Je ne sais pas pour quoi les autorités de cette école n’ont pas pensé à la réglementation de la couture dans l’application de cette tenue.