Journées diocésaines des jeunes 2015, des milliers des jeunes asphyxient la paroisse de Bobandana

Plus de 3000 jeunes ont participé cette année aux journées diocésaines des jeunes du 27 au 30 mars 2015 à Bobandana, paroisse choisie pour répondre à ce grand rendez-vous de l’évêque avec les jeunes de son diocèse autour du thème « heureux les cœurs purs car ils verront Dieu »

les jeunes à bord du bus pour bobandana (photo crédit: Innocent Buchu)

les jeunes à bord du bus pour bobandana (photo crédit: Innocent Buchu)

C’est vers 14 heures que la délégation des jeunes de la paroisse Notre Dame du Mont Carmel a quitté le sol de la paroisse en compagnie du Père Joachim. Après une heure et trente minutes de voyage aéré de prière inlassable, Les 126 jeunes inscrits pour le compte de la paroisse Carmel ont finalement piétiné le sol de Bobandana, jolie paroisse située en plein centre de Minova dans le Sud-Kivu.

Ils ont été accueillis du coup par l’aumônier diocésain de jeunes, l’abbé Gabriel HANGI, le comité diocésain des jeunes ainsi que toute une kyrielle de chrétiens de la paroisse de Bobandana sans oublier des chrétiens de la 8e CEPAC, qui s’étaient aussi engagés dans la prise en charge des jeunes pourtant catholiques.

Après cet accueil chaleureux, tous les jeunes ont été affectés au sein des familles d’accueil, tel qu’organisé au préalable par le comité diocésain des jeunes.

C’était le début des JDJ 2015 marquées par la louange, l’adoration, l’animation et des enseignements

L’un des orateurs au cours des JDJ 2015 est Mr l’abbé Levis. « Qui suis-je ? Où vais-je ? Pour quoi suis-je faible dans la résistance de tentations ? » sont les questions que doivent se poser les jeunes a souligné le vicaire de la paroisse accueillante. « un cœur pur est celui qui est clair, ouvert, libre, qui se laisse blessé… » a-t-il conclu.

Le troisième jour a été marqué par le message de son excellence Mgr Théophile KABOYI. Il a appelé tous les jeunes à ne pas rentrer comme des touristes mais porter et partager le message d’Amour et de Paix dans leurs familles. Il a invité également tous les chrétiens à une minute de silence en mémoire du prêtre Jean-Paul KAKULE, assassiné à Mweso.

En fin d’activités, les jeunes ont déposé un petit carnet de recommandation à son excellence l’évêque de Goma. Ces derniers sont déterminés à consentir plus d’efforts pour que le prochain rendez-vous soit aussi meilleur que le précèdent. La date et le lieu de la JDJ2016 reste encore à préciser !

A l’issue des JDJ 2015, l’abbé Gabriel Hangi, aumônier diocésain des jeunes se sent satisfait surtout pour le fait que des chrétiens non catholiques aient aussi contribué à la réussite. Les mêmes sentiments sont partagés par les jeunes participants « Ce qui m’a fort marqué est la présence d’un grand nombre des jeunes, aussi l’accueil chaleureux de nos frères et sœurs de Babondana » s’exprime Alain de la 7è CV du quartier Ste famille. De retour à Goma, Benjamin se rappelle des moments forts passés aux JDJ 201 5« Je ne me suis jamais senti aussi chez moi, ailleurs comme c’était le cas dans ma famille d’accueil à Bobandana ».

DSC02769

D’autres jeunes saluent les JDJ car elles leur permettent toujours de découvrir de nouveaux endroits comme c’était le cas cette année à Bobandana!!!

Par Innocent BUCHU

Advertisements