Deux frères avec KITUMBULA, à l’entré du marché

Image

(photo crédit Innocent Buchu)

Promenade dans le marché de Kinindo dans la capitale burundaise. Juste à l’entré du marché, je croise deux frères, bien motivés avec à un langage commercial.

Ils ne connaissent pas les bancs de l’école et ne parlent que le Kirundi mais se débrouillent mieux  dans des petits commerces et plein de mathématique pratique en tête qu’à l’écrit. Ces enfants mineurs sont pleins d’espoir, force et amour de leur métier malgré les difficultés qu’ils rencontrent.

William M, 11ans, le plus âgé est  vêtu d’une culotte kaki et d’un polo  et l’autre de 5ans porte un kimono bleu et un chemisier de chambre multicolore.

Ils vendent ce qu’ils appellent ‘’Kitumbula’’  pour dire beignet, d’ou un beignet coute 100Fb. Ils achètent au moins 200 Kitumbula et les tous finis dans la même journée.  Chaque jour ils arrivent dans ce marché pour leur travail de routine. Dans une journée, du matin au soir ils bénéficient 1000Fb. Et ce dans leur bénéfice qu’ils survivent, s’auto-prennent en charge et  prenne toute la famille en charge.

Leur technique est qu’ils s’intéressent à  toute personne qui passe pour l’amener à acheter.  Ils ont déjà de clients de tout le jour (marchands, chauffeurs, taximen moto et même le passagers) et qui parfois font la commande.

Pour ces petits, dans l’avenir ils comptent avoir une grande entreprise de la fabrication de KItumbula(Beignet).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s